Comment évaluer la qualité de son eau ?

http://www.culligan.fr

Nous nous sommes tous posé au moins une fois la question de ce que contenait réellement notre eau courante. En effet, comment être sur que l’eau qui coule du robinet est réellement propre à la consommation et saine pour notre organisme ?

Les différents critères pour une eau potable

Pour approfondir le sujet, le site du  Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie consacre une page à la qualité d’une eau potable et aux différents critères qui permettent de définir si une eau est propre à la consommation.

En France, pour déterminer si une eau peut être consommée, il existe différentes directives :

  • Une directive européenne, transposée dans le code de la santé publique, articles R. 1321-1 à R. 1321-66. Ceux ci fixent des normes minimales de qualité pour l’eau potable.
  • Un arrêté français qui détermine la qualité de l’eau en fonction de la présence de certaines substances qui peuvent, en grande quantité, être néfastes pour la santé.  L’arrêté fixe ainsi des taux limites pour chacune de ces substances.

Ces substances sont les suivantes : les nitrates (50 mg/l maximum), le plomb (dont la présence peut être dûe aux canalisations et au réseau de distribution), les bactéries (contrôle des germes et désinfection si nécessaire) , le chlore libre résiduel (utilisé en tant que désinfectant, il est important d’en limiter les quantités, notamment pour le gout de l’eau), le calcaire ( le calcium et le magnésium qui viennent de la nature des sol et qui peuvent provoquer  un inconfort à l’usage) et les pesticides (0,1 µg/l maximum pour chaque type de pesticides, 0,5 µg/l pour la concentration totale en pesticide d’une eau) .

Pour évaluer la qualité de votre eau, n’hésitez pas à consulter www.eaupotable.sante.gouv.fr : le site met à disposition les  résultats des  contrôles sanitaires de l’eau effectuées dans votre région.

Le traitement de l’eau calcaire


Les différentes réglementations ne fixent  aucun seuil maximal au taux de calcaire que doit contenir une eau potable : en effet, une eau dure n’est pas, à proprement parler, considérée comme dangereuse pour la santé. Cependant, pour se débarrasser de l’inconfort qu’elle provoque et des traces de calcaire, il existe des solutions de traitement de l’eau.

On considère généralement qu’une eau est calcaire entre 20 et 30°F et qu’elle est très calcaire à partir de 30°F. Les degrés français sont une unité de mesure  qui permettent d’évaluer la quantité de calcium et de magnésium dans une eau (sous forme de sels).Enfin,  pour connaitre la teneur en calcaire de votre eau et savoir s’il peut être interessant d’investir dans un adoucisseur d’eau, il est possible de consulter en ligne les analyses de la DDASS : celles-ci indiquent le taux de calcaire dans l’eau de votre région.

Vister le site

Nos autres Communiqués de presse